Encore du travail ?

Il est 21h43. Je ne me sens pas bien.

Je suis de nouveau en arrêt de travail, après une reprise début janvier, j’aurais tenu presque 3 mois. Et là, malgré mes jours de repos, afin d’y voir plus clair dans mes objectifs et me remettre de ma crise, tout est flou devant moi.

  • Dois-je quitter ce poste qui est intéressant, mais dont le rythme m’oppresse et me pressure ?
  • Dois-je quitter ce poste dont le salaire correspond enfin à mes compétences ?
  • Dois-je retrouver rapidement un autre poste dans le même domaine ?
  • Ou dois-je complètement changer de voie ?

Je suis effrayée. Je n’ai pas de solution et cela me fatigue.

 

J’ai eu une lueur d’espoir, en m’imaginant travailler à mi-temps dans une boutique qui propose un produit que j’adore, et vegan qui plus est ! Malheureusement le poste est déjà pourvu.

Je m’imaginais travailler dans un environnement fun, serein, dynamique et éthique sans avoir à me mettre la pression. A effectuer des tâches simples, faciles, en étant à l’aise, à parler, à rencontrer de nouvelles personnes. En somme des tâches beaucoup moins stressantes et épuisantes pour mon esprit.

Car à l’heure actuelle, faire mon métier me tue. N’ayons pas peur des mots. Je ne peux plus travailler dans le graphisme, du moins de la sorte. J’envisageais également de continuer à être créative pour moi, et pour d’autres mais à mon rythme, en freelance, combiné avec un petit boulot qui me permettrait de voir du monde, de ne pas être bouffée par ma spécialité, dans laquelle je ne peux pas me donner à fond actuellement.

Et surtout, avoir du temps, pour faire d’autres choses, créer un site, un vrai projet autour de la chaussure, puis faire de la danse, du yoga, jouer et cuisiner.

Oui cela fait beaucoup.

Vous allez me dire qu’il est impossible de tout faire. Vous avez sans doute raison… Mais me cantonner à une seule chose m’est impossible, cela me vide, et m’emprisonne. Puis-je dire que je suis multi-tâche ? Haha cela serait trop présomptueux. Mais j’ai envie de m’essayer à ça, ou encore à ça … Eh tiens pourquoi pas ça aussi ?

Il me semble que je n’ai jamais réussi à aller au fond des choses, à terminer quelque chose… Et cela se ressent dans mon travail. J’ai tellement envie de faire plein d’activités qu’il m’est impossible de me concentrer sur une seule. Et malheureusement on nous programme pour être mono-tâche, pour être des spécialistes… Cela ne me convient pas.

Et dans tout ça, dans toute ses envies, il y a l’énorme barrière qui m’empêche de tenter le tout pour le tout, de partir de zéro : l’ARGENT. Je n’ai aucune ressources, je me prive, je me culpabilise de m’offrir un moment de réconfort dans un café, je ne me fais plus plaisir parce que je lutte pour ne plus être dans le rouge.

Difficile d’esquiver cette variable, surtout si je souhaite travailler à mon compte.

Pourtant… mon corps me cri : « Vas-y, lâche tout, fonce ». C’est une bataille acharnée qui est en train de se jouer dans mon esprit. Je craque. Et je cherche du soutien, et c’est sur ce blog que je trouve un premier appui, un lieu où me décharger.

Merci de m’avoir lue.

Courage à moi.

Saoyiste.

 

2 Replies to “Encore du travail ?”

  1. Toujours difficile d’être partager entre des tonnes d’envies, le soucis c’est qu’au final on se bloque et qu’on est fait aucune.
    J’suis dans le même cas que toi, j’aimerai tout faire, et me bloquer à faire une seule chose m’oppresse, j’ai l’impression de limiter ma vie, d’enlever quelque chose de nécessaire et j’arrive toujours pas à régler ce problème…
    Je vois que tu veux faire de la danse et du yoga, je ne sais pas ce que sa donne mais il existe une activité qui mélange les deux (il me semble que c’est le yoga dansé mais je te dirais peut être une bêtise).
    Je t’envoie pleins de poutous magique qui remontent le moral (ou tout du moins qui essaies) :*

    1. Merci Ety <3
      Je fais déjà de la danse, je suis dans une troupe depuis presque 2 ans et j'adore. Mais j'aimerais toujours en faire plus haha 😀
      Et pour le yoga, j'en fais par petits coups depuis qqls temps, j'avais même eu une période où c'était quotidien puis une douleur m'a totalement bloquée et limitée, et quand je veux m'y remettre, je n'y arrive plus Oo c'est tellement frustrant. Et dans mon 15m2, je ne suis pas à l'aise pour en faire 🙁
      Des bisous ma toute belle

Laisser un commentaire