La page blanche

Ces derniers jours ont été un calvaire pour moi. Un vide sidéral. Une agonie. D’où mon absence.

Enfin, je sors la tête de l’eau, enfin je respire. À présent je vous propose de faire un petit état des lieux :

  • je vis dans un adorable appartement parisien disposant du confort nécessaire à une jeune personne de mon acabit.
  • je fais de la danse, du yoga et de la marche.
  • j’ai repris les ateliers thérapeutiques qui m’octroient des activités quotidiennes comme la poterie ou le théâtre.
  • mon traitement tend à se stabiliser.
  • je suis une thérapie avec une nouvelle psychothérapeute très à l’écoute et efficace, avec qui j’ai l’impression d’avancer et de travailler.
  • mes ami-e-s et ma famille me soutiennent tous les jours pour surmonter cette épreuve de la vie.

Bref, il y a du bon. Et ce que je remarque surtout, c’est que j’ai du temps et les ressources pour tourner la page, prendre un nouveau départ. Me voilà confronter à une énorme page blanche, où j’ai tout à y construire, tout à y créer et c’est effrayant !

Par où aller ? Par quoi commencer ? Je suis seule devant ce vaste horizon que m’offre la vie. Je vais me lancer seule dans le parcours de ma vie,  et y trouver ma voie, ce qui donnera sens à mon existence. Et je repense à toutes ces belles idées qui ont émergées de mon esprit il y a quelque temps. Ces beaux projets, ces rêves que j’aimerais un jour réaliser. Vous les exposer ici sera pour moi un premier départ dans ma quête du bonheur. Car c’est désormais ce bonheur que je vais atteindre, par moi-même et pour moi-même.

  • J’ai imaginé créer un café solidaire en faisant participer des chefs ou des cuisiniers connus et vegan de surcroit. Pourquoi pas dans mon futur Coffee Shop Vegan 😀 ?
  • J’ai aussi pensé à créer un agrégateurs « d’alternatives pour une société plus juste », qui proposerait tous les outils pour penser et créer le monde de demain, que ça soit dans le domaine de l’alimentation, de l’éducation, de la politique, de l’économie etc.
  • Je n’oublie pas non plus mon site dédié à la chaussure végane.
  • Dans le projet grandiose, j’aimerais beaucoup créer une ferme végane, un camping autour du « zéro déchet » pour proposer une immersion dans un mode de vie plus respectueux et responsable.
  • Sans oublier mon projet d’ouvrir un café librairie végane, où je ferai intervenir des auteurs, des essayistes militants (que ça soit autour du véganisme et des autres thèmes qui me sont chers comme le féminisme, l’égalitarisme etc.). Un vrai lieu de partage et d’échange.
  • Puis, j’aimerais beaucoup vivre dans un atelier collaboratif, où je cohabiterai avec d’autres utopistes autour de valeurs égalitaires, toujours dans un mode de vie responsable et sain pour tous.

Voici les premières lignes de mon nouveau chapitre. J’espère fort que mon blog s’inscrira dans cette lignée là, j’ai déjà quelques projets en tête pour le faire vivre. Très bientôt, je vous parlerai de mes cours de cuisine dont vous avez pu avoir un bref aperçu avec mes magnifiques compositions culinaires partagés ici et là. D’ailleurs, j’ai terminé mon cursus hier, diplôme en poche.

A très bientôt.

Saoyiste.

Laisser un commentaire