Le véganisme est à la fête

Il y a tout juste une semaine, je participais au Smmmile Vegan Pop Festival. Organisé sur trois jours (les 16, 17 et 18 septembre) et installé au parc de la Villette, l’évènement s’articulait autour de la musique, de l’échange, de la réflexion et de la découverte de la « culture » végane.

Smmmile : Mmmusic et Bénévolat

smmmile-format-a4-01

C’est au travers de quelques emblématiques folies parsemant le parc de la Villette que concertsmusique en plein air, stands, ateliers de cuisine et conférences sont venus s’installer le temps d’un week-end. Les adeptes du véganisme ainsi que les curieux pouvaient se retrouver dans ce lieu qui se voulait avant tout accessible et ouvert.

De mon côté, j’ai décidé de profiter de ces 3 jours de festival en tant que bénévole, même si je comptais assister aux concerts avec mon pass 3 jours. J’ai donc rejoint la brigade de l’amour le samedi après-midi pour arpenter les allées et avenues du parc afin de « prodiguer de l’amour aux promeneurs et passants ». L’idée ? Leur parler du festival qui s’y déroulait, les inviter à découvrir les différents pôles d’activités et à s’intéresser au véganisme. Cette aventure semblait périlleuse, nous l’avons tout de même réalisée avec brio avec 2 autres de mes camarades.

Mission Mmmiam

Une fois ma mission accomplie, j’ai parcouru le village des initiatives pour partir à la rencontre des associations et entreprises véganes présentes pour l’occasion. Il s’avérait que j’en connaissais une grande partie, je vais donc me permettre de vous partager uniquement mes découvertes. J’ai notamment dégusté la meilleure gaufre liégeoise de tout l’univers. Elle est végane et est préparée par WafflesVeg. Ils oeuvrent uniquement lors d’évènements dédiés au véganisme et à la cause animale, c’est pourquoi je vous invite à aimer leur page Facebook pour être tenu au courant de leurs prochaines apparitions. Je voue désormais un culte à ces gaufres.

Il ne s’agit pas de la seule découverte de mon week-end. Sur l’unique stand dédié à la mode, je suis tombée sur Lendemain Organic, une boutique en ligne proposant des articles vegan, bio ou recyclé. Un peu plus loin, j’ai fait la connaissance d’une créatrice de masques, Ninn Apouladaki. Puis autour du SoundSystem, j’ai commandé mon déjeuner chez Paulette In the Truck.

La magie des rencontres

C’est bien tardivement que je suis retournée au festival le lendemain. Cela m’a causée beaucoup de peine car j’ai manqué de peu les dédicaces d’Insolente Veggie… Pour me remettre, j’ai tout naturellement rejoint le stand de WafflesVeg (un culte je vous dis) et me suis offert une magnifique couronne de fleurs.

Je veux une vie fleurissante 🌸🌺☘🍃💐

Une photo publiée par Saoyiste (@saoyiste) le

Par la suite, j’ai rejoint la Péniche Cinéma pour assister à la toute fin du documentaire « Speciesism » (encore un loupé). Un MKS Room après, j’arrivais à la fin de mon après-midi. Parcourant seule les allées du festival, j’ai par bonheur rencontré une autre bénévole et festivalière avec laquelle je me suis rendue au Trabendo pour la toute dernière soirée de concerts. Arrivées sur place, je croise une autre connaissance, une organisatrice de la prochaine Veggie Pride de Paris (je vais revenir dessus). C’est entourée de ce beau monde que j’ai agréablement profité de ma nuit. Une belle première pour ce festival dont une prochaine édition se profilera je l’espère.

D’autres occasions où se rencontrer

Il s’avère que mon agenda des prochains jours ne désempli pas. En effet, le lundi 26 septembre, j’assisterai à la conférence organisée par Vegan Folie’s qui s’intitule « Les amitiés inter-espèces animales« . Rendez-vous à l’espace Jean Dame dans le 2e arrondissement. Puis le week-end du 8 et 9 octobre, se dérouleront deux évènements majeurs : la Veggie Pride Paris et le Veggie World. Ayant déjà parcouru les stands de la première édition du Veggie World, j’ai tout naturellement décidé de participer à la Veggie Pride, qui débutera dès le 7 octobre au soir, avec une conférence dédiée à l’antispécisme, présidée par Aymeric Caron, fervent défenseur de la cause animale.

C’est un programme chargé qui m’attend. En espérant vous croiser lors d’un prochain évènement.

Saoyiste

 

Crédits image : Alexander Lansang

Laisser un commentaire