Une nouvelle vie s’annonce

Il est des moments où la vie nous incite à partir, à déconnecter, à s’échapper et  à se libérer.

J’ai décidé de quitter Paris, mon appartement, mes amis et mes récents amours pour rejoindre ma famille à la Réunion. Aucune attache essentielle ne me retenait, étant au chômage et avec peu de ressources. J’ai donc choisi de partir pour me refaire une santé et une vie. Trouver ma voie, ce que je souhaite réellement faire, tout en me libérant de contraintes et d’un cadre parisien que je ne supportais plus. Vais-je revenir ? Je ne le sais guère.

Je m’offre 7 mois de coupure,  pour repenser mon existence et mes voeux. Et retrouver l’envie et l’énergie de vivre. Il s’avère qu’elles sont réapparues quelques jours avant mon départ, ce qui m’a assurée un voyage plus serein et une vision plus optimiste de ces quelques mois qui m’attendent. La peur et l’appréhension sont toujours présentes, mais contrôlables. Je m’en félicite car j’estime n’avoir plus rien à perdre.

Cette aventure, je souhaite l’enrichir et en profiter un maximum. La solitude ne me pèsera plus, même si socialement les débuts risquent d’être pauvres. J’entreprends de réaliser et d’atteindre quelques objectifs pour reprendre goût à la vie, rester active à ma mesure et pour avancer. Et la vie de ce blog en fait partie. J’énonce donc ici les « commandements » de mes prochaines semaines.

Mes Objectifs

Apprendre le tissage

Apprendre quelque chose de nouveau, voici un objectif que je me suis fixée et qui me permettra d’être créative à nouveau. J’ai acheté un petit métier à tisser quelques jours avant mon départ. Les inspirations ne manquent pas, ainsi que les tutoriels. J’ai hâte de me lancer dans cette petite activité qui pourra m’aider à me détendre.

Tissage
Crédit : Morganours.

Cuisiner à nouveau

Vivant seule ces derniers temps, j’ai eu beaucoup de mal à me nourrir et encore moins à cuisiner. Pâtes, huile et levure de bière constituaient l’unique base de mon alimentation. Vivant à présent proche de la nature, notamment d’un jardin arborant mangues, litchis, bananes… J’entrevois la possibilité d’une alimentation plus variée et riche. La présence de mes parents m’incitera à reprendre la cuisine, même si l’environnement n’est pas prompte à manger 100% vegan. J’ai pour mission de me fournir en produits végétaux et éthiques dans les jours qui viennent, notamment pour me faire une idée des possibilités culinaires qui s’offrent à moi. À suivre.

Me ressourcer

Me reposer, parler, me promener… et profiter de ce que petit paradis insulaire a à offrir comme activités pour respirer et se sentir vivant : la randonnée, la plage, le parapente, le VTT etc. Je ne manquerai pas de m’atteler à quelques unes de ces activités.

maxresdefault

Trouver ma voie

Voilà un défi de taille qui m’attend. En effet, je ne désire plus suivre la voie professionnelle dans laquelle j’évolue depuis 8 ans. Sauf que je ne sais pas vers quoi me tourner. Je profiterai donc de cette longue pause pour prendre du recul et connaître les réelles motivations de ma vie.

 

Et quelques objectifs annexes

Trouver un petit boulot

Histoire de ne pas perdre le fil, de rester active, de mettre des sous de côté, et pourquoi pas découvrir un nouveau domaine et de nouvelles personnalités.

Faire du yoga, de la méditation voire de la course à pied

Mon perfectionnisme reprend le dessus, et veut toujours réussir à marier équilibre, sport et bien-être. Le temps qui me sera allouée peut être une belle opportunité pour reprendre de manière régulière ces activités, même si la course à pied est un réel défi voire un challenge… Mais m’imaginer courir dans un environnement beaucoup moins anxiogène que Paris m’attire.

Écrire de nouveau

Même si je n’ai pas vraiment abandonné ou mis de côté ce blog, j’espère trouver le temps et l’inspiration pour l’enrichir et vous offrir un contenu distrayant et rafraîchissant.

Sortir, me faire des amis

En effet, j’arrive en terre créole sans connaître personne d’autre que ma famille et leurs amis proches. Mais le challenge ne m’effraie guère, j’ai même déjà entrepris quelques actions notamment en rejoignant un groupe de sorties entre vegans de la Réunion. Un bon début.

Dessiner, colorier

J’ai emmené mon aquarelle et mes feutres. Aurai-je le loisir de les utiliser ? En attendant, mes carnets de mandalas à colorier m’accompagnent toujours et m’ont été d’une aide précieuse pour tenir bon durant les moments les plus durs.

dessiner-un-mandala-facile
Crédit : Violette Factory.

Reprendre le chant et la danse

Une des conséquences de mon départ qui m’attriste le plus : avoir abandonné la danse et le chant à Paris. Mais rien ne m’empêche de reprendre ces activités ici, cela sera toujours nourrissant et enrichissant.

 


 

Cette liste peut paraître conséquente, pourtant elle ne m’effraie pas, puis je ne me forcerai certainement pas à tout accomplir. Elle représente un outil de départ, un éclairage sur ce que j’aimerais accomplir et ce que je me donne à réaliser (ou non). Je ne perds pas de vue l’objectif premier de mon départ : me reposer et « me revenir » guérie, du moins rétablie et en pleine forme. 

Un de mes plus grands défi sera de garder le contact avec les êtres chers que j’ai « quittés » et qui me manquent déjà. Mais nos retrouvailles ne seront que plus joyeuses et belles. D’ailleurs, j’invite un grand nombre d’entre eux et elles à venir passer quelques jours à la Réunion, je les accueillerai avec plaisir 🙂

Saoyiste

moi

Laisser un commentaire