Une végane en terre réunionnaise – Épisode 4

Présentement, je suis en train de vivre un enfer à cause des moustiques. J’ai testé un nombre faramineux de produits plus ou moins véganes, plus ou moins écolos, plus ou moins naturels… Rien n’y fait, je n’ai pas encore trouvé de remède efficace pour les repousser ! Oui, je ne cherche pas à les tuer, même si sur le coup de la colère, j’ai dû en abattre quelque uns qui se trouvaient en pleine dégustation sur ma peau. D’ailleurs, La Carotte Masquée évoque cette problématique dans un de ses derniers articles qui m’a beaucoup parlée ! Je l’ai partagé dans mes dernières trouvailles.

Bien heureusement, mon mois de mars ne se solde pas sur cette seule déconvenue. Au contraire, j’ai encore plus savouré ce mois, je me suis laissée porter par l’ambiance kréole : j’ai profité. Et j’ai fait de chouettes découvertes !


 

C’est toujours un plaisir de venir flâner dans cette boutique et d’y remplir ses propres bocaux.

Il s’avère que j’ai rencontré un gars d’ici. Mon niveau de kréol s’est largement amélioré, et grâce à lui j’ai notamment découvert une épicerie bio, zéro déchet, qui vend essentiellement en vrac ainsi que des produits réutilisables ! Je ne jure plus que par cette boutique : Wake Up ! Situé dans le quartier de La Bretagne à Saint-Denis, ce magasin a ouvert ses portes en 2016. J’adore le principe ! C’est une attraction à lui seul : bocaux remplis de farines et graines en tout genres, bidons d’huiles végétales, de produits ménagers… Le tout joliment présenté.

Crédit : Wake Up.

C’est toujours un plaisir de venir flâner dans cette boutique et d’y remplir ses propres bocaux, l’idée étant de ne pas utiliser de sachets et sacs en plastique. Un joli tableau en ardoise, fixé derrière la caisse, vous explique le principe : vous arrivez avec vos propres contenants, ils sont pesés vides pour permettre une fois remplis de faire la tare. Ensuite vous n’avez plus qu’à vous servir !

Le comble du bonheur ? Y trouver les produits Lamazuna (à prix métropolitains) et des brosses à dents en bambou ! Du sucre de coco y est vendu, du beurre de cacao également, produits bruts que j’ai envie de travailler depuis quelques temps. Je lorgne sur l’énorme récipient renfermant de la levure maltée !

 

…je voulais améliorer mon alimentation, m’apporter le plus de nutriments possibles et gagner en énergie.

Cette découverte tombait à point nommé, à une période où je voulais améliorer mon alimentation, m’apporter le plus de nutriments possibles et gagner en énergie. J’ai fait l’acquisition de divers produits qui font désormais partie de mes ingrédients fétiches :

  • la poudre de chanvre, que je rajoute dans mes smoothies et jus,
  • les graines de chia, la base de mon nouveau petit déjeuner de championne,
  • les raisins secs, les baies de goji, les dates et figues séchées,
  • les noix, noisettes et amandes,
  • une poudre magique ou sorte de « superfood« , contenant de la poudre de cacao, de mesquite, lucuma, chanvre, vanille… et d’autres ingrédients prodigieux,
  • l’huile de coco, que j’utilise pour la peau, les cheveux et la cuisine.

Avec ces merveilles, je cuisine (presque) à nouveau, surtout des gourmandises simples et efficaces. Je pense notamment au smoothie que Noitasilagel a partagé sur son blog ! Un pur délice. Et à son inverse, c’est totalement de saison à la Réunion (merci le pied de banane qui trône dans le jardin).

En pleine apréciance du smoothie proposé par @noitasilagel Quel délice #vegan #whatveganseat #banana #raspberry #kiwi

Une publication partagée par Saoyiste (@saoyiste) le

Niveau cuisine, je suis restée sur mes basiques de la Réunion, à savoir les préparations de Fry’s Vegetarian et de Soja Nature, associés au riz, et aux préparations végétales de ma maman. Je confirme que la recette de tofu épicé sauce arachide, testé le mois dernier, est un délice. Malgré l’acquisition de nouveaux ouvrages culinaires et véganes, je n’ai pas été très audacieuse. Peut-être que les prochains jours je m’essaierai à une de leurs recettes. Je prévois de vous préparer un chouette article où je listerai de manière très exhaustive les joyaux culinaires réunionnais <3

Deux nouveaux ouvrages qui viennent enrichir ma collection 😌😋 #vegan #cooking

Une publication partagée par Saoyiste (@saoyiste) le

 

J’ai pu admirer de somptueux décors…

Comme annoncé en introduction, j’ai été surprise par d’autres découvertes. Les suivantes se rapportent à mes activités, qui ont été considérables ce mois-ci. Les premiers jours de mars, j’ai eu l’ambition de me baigner non plus dans l’océan (so mainstream voyez…) mais dans des bassins d’eau douce. Et qui dit bassin dit CASCADE ! J’ai pu admirer de somptueux décors, notamment celui-ci, dans un des bassins où j’ai réussi à nager, dans une eau très fraîche. Plaisant et revigorant !

Une autre merveille 😎😍😌💧

Une publication partagée par Saoyiste (@saoyiste) le

En me rendant sur le lieu de ma toute première randonnée de VTT, j’ai pu m’enthousiasmer sur la vue du cirque de Mafate, depuis le Maïdo. La descente en VTT, dont le départ se situé à ce même sommet, s’est déroulée une matinée, jusqu’à atteindre Saint-Gilles les bains, fin de notre parcours. Un pur régal ! Malgré la boue, les chutes, les égratignures, les bleus et les courbatures, je me félicite d’avoir choisi cette activité. Je suis séduite et j’ai hâte de retenter l’expérience.

Je me la joue rider ! #vtt #boue 🚵🏽‍♀️🏔😬

Une publication partagée par Saoyiste (@saoyiste) le

 

…mes nerfs ont été mis à rude épreuve.

Histoire d’aller au bout de mes limites, quelques jours après cet effort, j’ai rejoint un groupe créé le site Urbeez pour une randonnée de 6h afin de rejoindre le Grand Bénare. Je peux vous dire que mes nerfs ont été mis à rude épreuve. À plusieurs reprises j’ai voulu abandonner, retourner en arrière. Mes compagnons étaient plus sportifs et mieux préparés que moi. J’avoue ne pas avoir su à quoi m’attendre, et m’être questionnée sur mes aptitudes physiques : « Est-ce que je mange suffisamment ? Pourquoi je manque autant de vigueur ? ». Cela m’a permis de réaliser qu’à la suite de ma maladie, je n’avais pas encore recouvert toutes mes forces et qu’il était normal que je souffre. Eh bien, sachez que pour une fois, je n’ai pas démérité, j’ai persévéré et j’ai atteint le sommet : 2 896m d’altitude ! Malheureusement, les nuages ne nous ont pas permis d’avoir le panorama convoité sur les cirques de Mafate et Cilaos. C’est cette perspective qui justifie une prochaine et nouvelle tentative de « promenade ». Certes, je me préparerai un peu mieux.

Bien heureusement, Mars a eu son lot d’activités de détente et reposantes : je continue le yoga de manière hebdomadaire, les siestes aussi. Je lis encore et toujours, et c’est pas moins de 4 livres que j’ai fini ce mois-ci. J’ai également débuté le visionnage d’un nouveau MOOC dédié à la Pensée critique, délivré par l’Université Libre de Bruxelles sur FUN. Très enrichissant. Il se termine le 15 mai.


 

Le mois d’avril s’annonce tout aussi exaltant. Une amie vient passer quelques jours sur l’île Bourbon, et nous nous sommes organisées une petite virée de quelques jours à Maurice ! Je peux vous dire que j’ai hâte de découvrir les lieux, et de m’y amuser !

En outre, avec mes inscriptions à différentes formations, dans les prochains jours je devrais tabler sur une possible date de retour en métropole. De plus, j’ai le projet d’essayer le wwoofing, notamment à la Réunion, et pourquoi pas en métropole, où je me suis laissée dire qu’il existait des fermes vegan-friendly.

À tout bientôt, cher public.

Saoyiste.


Lire les précédents épisodes d’Une végane en terre réunionnaise :

  1. Épisode 1
  2. Épisode 2
  3. Épisode 3

 

Laisser un commentaire