Version libraire : bilan de lecture #1

Ah que j’avais envie de vous l’offrir cet article. Ah qu’il a mis son temps à venir ! Et je vais faire de mon mieux pour ne pas trop le remplir afin qu’il vous soit le plus digeste.

Ainsi démarre une nouvelle série d’articles dédié à la littérature ! TADAM ! De quoi seront composés ces chroniques ? Essentiellement de mes retours de lectures finies et en cours. Et surement de mes envies de livres, dont la liste ne cessera jamais de grandir. La grande majorité des livres que je vais vous présenter auront un lien avec le véganisme, le féminisme, l’égalitarisme et d’autre sujets de société. J’oserai aussi vous parler des lectures plus joviales et imaginaires que j’aurais découvertes, car à l’heure actuelle, je reste beaucoup cantonnée aux essais et aux ouvrages de développement personnel.


Mon profil de lectrice

Pendant très très très longtemps, je n’aimais pas lire. En tout cas je ne correspondais pas à l’image que je me faisais de la lectrice parfaite et chevronnée. Pourtant je lisais. J’ai eu mon époque BD puis Manga, où je suis tombée amoureuse du Japon. Puis j’ai touché à d’autres styles, j’ai découvert quelques romans, et ma faculté de lire un ouvrage de plus de 1 000 pages s’est révélée ! Quelle aubaine ! Quand je repense aux fameux récits que l’on se devait de lire durant notre cursus scolaire et auxquels je n’accrochais pas. Comme quoi, il suffit de trouver un thème de prédilection, et nous voici plongé.e.s dans les splendeurs de la littérature.

Lorsque j’ai démarré ma vie active, bien que je possédais des ouvrages artistiques ou d’arts graphiques, je me suis intéressée aux livres de bien-être et de développement personnel. Je peux vous affirmer que cette catégorie est la plus représentée dans ma bibliothèque ! J’ai lu de tout : comment être créatif au travail, améliorer son intérieur, se sentir bien dans son corps, se défendre, s’accepter… Lorsque j’ai commencé à m’intéresser au féminisme et au véganisme, je me suis tournée vers quelques essais du genre. Il s’agit aussi d’un style que j’apprécie lire, dans la mesure du possible car certains de ces ouvrages demandent une grande concentration et des acquis.

Donc je peux dire que j’ai lu plus de 100 voire 200 livres. Difficile de compter ! Sans parler des séries de manga qui comportent un nombre conséquent de tomes et qui vous mettent sur la paille !

Quelques livres qui m’ont marquée !

L’acquisition récente de ma liseuse me permettra je l’espère, de découvrir des grands classiques disponibles gratuitement.

Si le cœur vous en dit, voici mon profil sur Babelio, qui regroupe les lectures de ces 2 dernières années. (Je n’ai pas tenté de rajouter tous les manga lus)

 

Mes dernières lectures

La cause animale en lecture

Dans le thème du véganisme, le dernier ouvrage que j’ai lu s’intitule « Petit traité de véganisme » de Gary Francione, un grand nom de la lutte anti-spéciste. J’ai apprécié cette lecture, bien que je la conseillerais à un public non connaisseur. Il s’agit selon moi d’un essai destiné aux curieux afin de les inviter à sauter le pas d’une vie et consommation plus éthiques et sans souffrance animale. Je réalise que j’ai fini sa lecture il y a plus de 2 mois. Ce n’est pas faute d’avoir d’autres ouvrages anti-spécistes dans mon viseur.

Des essais féministes

Du côté du féminisme, j’ai lu avec grand plaisir 2 essais de Mona Chollet : « Chez soi » et « Beauté Fatale » . J’ai découvert ce dernier ouvrage dans le club de lecture de Simonæ, où les rédactrices nous proposent une sélection de livres écrits par des femmes, dont le thème varie chaque mois. En l’occurrence pour février, c’est le thème « Féministe Février » qui m’a permise de découvrir cette autrice que je porte dorénavant dans mon cœur.

Psychologie et développement personnel, des inconditionnels

Les ouvrages de psychologie et de développement personnel sont légion dans ma PAL. J’en ai lu un très grande nombre. J’évoque plus en détail leurs apports dans mon dernier article où je vous présente des outils pour sortir de la dépression. Je parlerai très rapidement du livre de Don Miguel Ruiz, « Les quatre accords toltèques« , que l’on m’a fréquemment conseillé. Une lecture très plaisante qui est venue complétée d’autres récits sur le « mieux vivre » ou plutôt sur le « vivre de son mieux ».

Premier voyage dans la Science-Fiction

Quelle découverte ! Non seulement j’ai lu mon premier livre de SF, écrit par une auteure et même récompensé ! Il s’agit de « La Main gauche de la nuit » d’Ursula Le Guin et c’est un splendide voyage dans le cosmos, les planètes lointaines et surtout dans le cœur des Hommes. Le genre m’intéresse pour autant je ne suis pas devenue une aficionada du jour au lendemain.

 

 

Mes lectures en cours

Oula ! Si je me réfère à mon Babelio, j’ai 13 livres en cours de lecture !

Non je ne suis pas superstitieuse. Je trouve juste que cela fait beaucoup et j’ai bien peur d’en abandonner sur la route, faute de temps et/ou d’intérêt.

Parmi ces ouvrages, on retrouve « Politique sexuelle de la viande » de Carol Adams, que je n’ai pas encore terminé et qui parle à la fois de spécisme et de féminisme : un 2 en 1. Je n’arrive pas à l’achever car je suis happée par d’autres récits comme le dernier tome de la série « La fille du futur » : « Ne Dites Jamais Jamais » de Nathalie Stragier. Un premier du genre que je lis. En effet, proposé dans le club de læcture de Simonæ en janvier, il s’agit d’un ouvrage jeunesse ! Quelle chouette découverte ! J’ai dévoré le 1e tome, le 2e également et là j’ai tout juste entamé le 3e et dernier tome ! En même temps, j’ai démarré la lecture d’un livre présent dans ma liste de souhaits depuis longtemps : « Une chambre à soi » de Virginia Woolf. Une lecture qui revient sur des thèmes qui me touchent à l’heure actuelle : l’émancipation de la femme, qui se doit d’être à la fois économique, physique et spaciale. Cette lecture rejoint celle de « Chez soi » cité plus haut, qui a été un véritable coup de cœur, et dont le contenu m’a parue être une évidence.

Et dire qu’il ne s’agit que de la partie visible de l’iceberg

Pour ce mois de mai, je n’ai pas continué le club de læcture de Simonæ. En effet, des œuvres de poétesses sont proposées et j’avoue avoir peu d’attirance pour ce genre. Cela viendra peut-être avec le temps. De plus, l’ouvrage que j’ai choisi parmi leur sélection du mois précédent, s’avère compliqué à finir. J’ai bien peur de l’abandonner…

 

Oui, j’ai un rêve

Vous aurais-je parlé de mon projet ? En tout cas, je l’ai évoqué sur de précédents articles et même sur diverses bios. J’ai pour ambition d’ouvrir ma librairie-salon de thé végane 😀 Et dans cette optique, j’entreprends une reconversion professionnelle et la reprise d’études. Il s’avère que j’ai démarré les inscriptions en mars/avril et je suis convoquée à 2 entretiens pour la formation que je vise : DUT Métiers du livre option Librairie. J’espère recevoir prochainement une 3e convocation pour la ville et l’établissement que je vise !

Pourquoi ce projet ? Pour créer un lieu de vie, d’échange autour du livre, de la lecture et d’ouvrages ouvrant vers d’autres perspectives de vie, comme le véganisme. Je veux créer un lieu alternatif, enrichissant, agréable et chaleureux.

Bref, je ne suis qu’aux prémices de mon rêve, et je me sens capable d’aller jusqu’au bout. Je ferai de mon mieux, même si une part de moi estime être peu légitime car peu connaisseuse du monde du livre. Et pourtant, j’ai envie, je veux apprendre, enrichir ma culture et aussi faire valoir une autre manière de lire : celle de s’approprier la littérature, d’y chercher des réponses et du plaisir dans tous les styles et genres existants, de constamment s’éveiller à ce que les auteur.e.s ont à nous offrir, qu’ils soient classiques, romanesques ou fantaisistes et surtout à son rythme. J’estime que la lecture ET l’écriture est ouverte à tou.te.s.

Souhaitez-moi bonne chance 😉

Saoyiste.

 


 

2 Commentaires

  1. Bonne chance 🙂
    J’espère que ton projet va aboutir, en tout cas il est intéressant !

    1. Merci Nadège 😀

Laisser un commentaire