Il reste tant à faire

Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de mon petit frère : Joyeux Anniversaire David !

Voilà, une belle chose de faite. Et il en reste tant ! Comme vous le savez, je suis arrivée à la Réunion la semaine dernière, et je suis également sans emploi. Tout ce temps libre m’offre de nombreuses occasions de faire des activités, et aussi de ne rien faire. Figurez-vous que ne rien faire est très difficile, car pauvres êtres que nous sommes, on nous a bien introduit l’idée que ne rien faire était mal. Qu’il valait même mieux mal faire que ne rien faire du tout… Et moi, j’angoisse quand je n’ai rien à faire ! Et avec tout ça, je réalise qu’en étant au chômage, je n’ai jamais eu autant de choses à faire. Sans parler des choses que je désire faire et que mon humanitude m’empêche de faire !

Où veut-elle donc en venir ?

Tout cela pour dire que j’ai pris plusieurs décisions. En même temps j’ai priorisé ce que je souhaitais mettre en place face aux nombreuses envies que j’aimerais combler. En voici quelques unes que je vous expose :

 

Créer un nouveau blog

  Comment ?!

Il est vrai qu’administrer 2 blogs, et rédiger essayer de publier fréquemment prend du temps. Et voilà que j’envisage de me créer un troisième portail. On devine aisément que mon organisation va s’en trouver modifiée et que des concessions seront à faire. En effet dans mon planning éditorial mensuel, c’est à dire celui que je m’évertue à élaborer chaque 1e du mois, j’étale environ 4 articles soit 1 par semaine. Et pour être honnête, ces derniers temps je n’ai pas du tout suivi la cadence. Un grand nombre des idées d’articles qui me viennent à l’esprit actuellement me paraissent éloignés du véganisme. Par exemple, mon projet de parler du Bullet Journal sur une longue chronique génère de nouveaux sujets que j’aimerais explorer. J’en suis venue à l’idée qu’il serait pertinent de parler de cet outil et des nombreux autres que j’affectionne sur un site dédié à l’organisation du temps et au développement personnel. Ce nouveau blog accompagnera donc ma page facebook « factice » dédiée à cet univers – qui recueille déjà plus de 800 likes ! – pour enfin lui donner l’attention qu’elle mérite.

 

Cuisiner végane à la Réunion

Je reviens enfin sur le thème de ce blog, afin de vous partager mes expériences véganiennes en terre réunionnaise. Mon séjour en métropole et mon retour définitif sur l’île m’ont bien fait comprendre que sur cette dernière, mes envies culinaires et gourmandes seront plus difficiles à assouvir : adieu les vego, le tofu soyeux 5€ plus cher, des fruits et légumes différents et une offre végétalienne quasi inexistante en restauration… L’adaptation s’impose et avec bonheur j’ai trouvé quelques solutions. Et comme évoqué lors de ma précédente série autour de la Réunion, une communauté végane locale y est présente et s’entraide ! Je suis optimiste sur mes chances d’adapter facilement mon véganisme à mon nouveau lieu de vie 😀

Je profite de cet enthousiasme pour vous partager les futures recettes que j’ai hâte de tester, dans lesquelles j’aurai à cœur de mettre en valeur les aliments de la région :

 

Rester active pour la cause animale

  Ouf !

Bien évidemment, je continuerai d’agir à ma manière afin de faire découvrir le véganisme et la cause anti-spécisme. Je souhaite toujours intervenir sur le blog et le magazine du Tofu te parle, et j’envisage aussi de prendre contact avec des associations sur l’île, les problématiques spécistes sur l’île étant d’un autre ordre. Je ne manquerai pas de vous en parler dans de futurs articles.

Restez à l’écoute et à très vite.

Saoyiste

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

One Reply to “Il reste tant à faire”

  1. Merci beaucoup d’avoir partagé ma recette. Je suis heureuse qu’elle te fasse envie. Je ne connaissais pas ton (tes) blog(s), c’est une très belle découverte. Au plaisir de te lire de nouveau

Laisser un commentaire